Mission

Au Sénégal, le corps des Administrateurs civils fait partie des principaux corps de hauts fonctionnaires de l’État. Formés à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), les Administrateurs civils, aux termes du Décret n° 77-880 du 10 octobre 1977 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’administration générale, ont pour mission principale de « seconder le Premier Ministre et les Ministres dans l’exercice de leur autorité ». Cette position des Administrateurs civils s’explique principalement par leur vocation interministérielle qui tire son fondement de la formation polyvalente qu’ils ont reçue et de l’expérience acquise dans les différentes structures où ils peuvent servir : administration centrale, administration territoriale et locale, diplomatie, secteur parapublic, organismes internationaux, etc. C’est ainsi que les Administrateurs civils occupent des emplois parmi les plus élevés dans la fonction publique où ils assument, au quotidien, parfois dans la plus grande discrétion, des fonctions d’impulsion, de conception, d’encadrement, de conseils, de direction, de coordination, de supervision et de contrôle, dans le cadre de l’élaboration, la programmation et la mise en œuvre de la politique définie par le chef de l’Etat. En outre, ils veillent à la correcte mise en œuvre de la politique générale du gouvernement et à l’application des lois et règlements. Dans l’administration territoriale et locale, les Administrateurs civils placés à la tête des circonscriptions administratives en qualité de Gouverneurs, Préfets sont les délégués du Président de la République et les représentants des Ministres. A ce titre, ils assurent la coordination de l’ensemble des services de l’Etat et veillent à leur bon fonctionnement. Ils sont responsables du maintien et du rétablissement de l’ordre public. , Dans le cadre de la décentralisation, ils sont chargés de veiller à la légalité des actes pris par les collectivités locales (régions, communes et communautés rurales) dans l’exercice de leurs compétences. Au regard de l’importance de leurs charges et responsabilités, les Administrateurs civils jouent un rôle central dans le fonctionnement de l’Etat qu’ils doivent servir par vocation, d’où leur devise : « Servir l’Etat et non se servir de l’Etat »